L'Empire se livre vous propose de découvrir l'histoire du Premier et du Second Empire au travers des événements organisés par la ville de Rueil-Malmaison et des livres écrits sur le sujet.
Vous pourrez ainsi y trouver des informations sur le Colloque Rueil Ville Impériale 3ème édition et sur la 2ème édition du Salon du Livre Premier et Second Empire qui se dérouleront cette année à la Médiathèque Jacques-Baumel.

mercredi 12 mars 2014

3ème Colloque Rueil Ville Impériale

Joséphine et les hommes

Samedi 29 novembre 2014

Joséphine Bonaparte, étude de Pierre-Paul Prud'hon
1805 - Musée du Louvre, département des arts graphiques


Organisé en partenariat avec le Musée national du Château de la Malmaison, l'Institut Napoléon, dans le cadre des commémorations du bicentenaire de la mort de l'impératrice

Sous la présidence de Jacques Olivier Boudon, professeur à la Sorbonne

Joséphine, première femme de Napoléon, a été associé par Napoléon lui-même, à la mise en scène du pouvoir impérial, davantage qu'à son exercice. Elle n'en a côtoyé les élites politiques, intellectuelles et artistiques de son temps.

On s'intéressera naturellement à sa relation avec les hommes de sa famille, époux, avec une place particulière accordée à Napoléon, beau-frère, descendant. 
 
On s'interrogera également sur les hommes de son entourage, ceux de sa maison, les artistes qui l'entourent, les hommes de la cour, ses amants.

On analysera enfin son rapport à la société, société civile perçue notamment des visites officielles, société militaire perceptible dans sa correspondance mais aussi par les rapports direct qu'elle a avec l'armée, société intellectuelle, à travers l'exemple de ses liens avec la franc-maçonnerie, société européenne, vue sous l'angle de ses relations avec les souverains européens.

jeudi 12 décembre 2013

Lauréats du prix Napoléon III

Le jury du 20e Prix littéraire Napoléon III 2013,
présidé par Jean des Cars, couronne deux ouvrages ex-aequo
mettant en avant des aspects peu connus du Second Empire


Après délibération du jury 2013, présidé par Jean des Cars, la vingtième édition du Prix littéraire Napoléon III, organisée par la ville de Rueil-Malmaison, en partenariat avec l’Association historique Les Amis de Napoléon III a été décerné, à deux ouvrages ex-aequo :

Le gouvernement impérial et la guerre de Sécession (1861-1865), L’action diplomatique de 
Stève Sainlaude (Ed. L’Harmattan, 2011),  

     

              La France du Second Empire, Napoléon III le provincial d’Alain Carteret (Ed. Soteca,  2012).


Remise du Prix Napoléon III : samedi 30 novembre à Rueil-Malmaison

Le Prix Napoléon III 2013 a été remis samedi 30 novembre à la Médiathèque Jacques Baumel, dans le cadre de la deuxième édition du Colloque Rueil Ville Impériale qui, sous la direction de Jacques-Olivier Bourdon, Président de l’Institut Napoléon, avait pour thème « Napoléon Ier, Napoléon III, bâtisseurs ».

La délibération du jury présidé par Jean des Cars

Le Jury, présidé par Jean des Cars était composé de Gilbert Ameil, président de l’Association historique Les Amis de Napoléon III ; Florence Austin-Montenay, historienne ; Jacques-Olivier Bourdon, Président de l'Institut Napoléon ; Bernard Chevallier, Conservateur Général honoraire du patrimoine ; Abel Douay, historien ; Dominique de Font-Réaulx, Conservateur en chef au Musée du Louvre, directrice du musée Delacroix, chargée de mission auprès d’Henri Loyrette, en charge de la coordination scientifique du projet du Louvre Abou Dabi ; Adrien Goetz, Maître de conférences à la Sorbonne ; David Chanteranne, Rédacteur en Chef de la revue Napoléon III et Georges Poisson, Conservateur général du patrimoine.


Jean des Cars déclare : « Ces deux ouvrages sont des travaux de grande qualité qui mettent chacun en avant un aspect peu connu du Second Empire. Ce sont des visions fidèles et intéressantes du règne de Napoléon III : l’un, brossant le portrait d’une France vue de l’intérieur et l’autre, donnant une vision du pays à travers ses relations extérieures » et ajoute « il aurait été injuste de ne pas récompenser ces deux ouvrages qui correspondaient aux critères tout en étant de natures foncièrement différentes : l’un plus universitaire ; l’autre, plus grand public. ».